Imprimeur offset – Blog

Site search

Devis rapide ?

www.imprimerieflyer.com Imprimerie en ligne offset Lien direct :
- Prospectus
- Carte de visite
- Brochure
- Affiche

Articles récents

Demande de devis

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Humain ?
Quel mois de l'année sommes-nous ?
(Whitch month of the year is-it ?)

Les différents papiers utilisés en imprimerie offset

papier

 

L’industrie de la papeterie et l’imprimerie se sont réunies pour aider chaque personne à promouvoir toutes formes de communication en écrit. Ces deux domaines sont aussi inséparables si bien que le papier constitue le matériau de base en imprimerie. Désormais, ce support imprimé existe sous différents types qui ont chacun sa propre vertu, et ce pour répondre aux besoins des utilisateurs. On peut parler du papier couché, du papier offset, du papier recyclé et de plusieurs papiers spéciaux.

 

Le papier couché

 

C’est le papier le plus utilisé en imprimerie où l’on le désigne comme papier d’impression standard. Le terme « couché » dérive du fait qu’on doit toujours procéder à une opération de couchage lors de la fabrication de ce papier. Plus précisément, le papier couché est un papier par lequel on vient d’appliquer sur sa surface une ou plusieurs couches de produits minéraux comme le silicate d’aluminium, liants, des craies et des composants divers. L’opération de couchage consiste surtout à donner du papier une surface très lisse et soyeuse au toucher. Le papier couché est donc un papier bien lisse (effet glacé). La pose de ces produits minéraux sur le papier permet également d’avoir une qualité d’impression impeccable.

En tant que papier standard, le papier couché s’adapte à la plupart des produits d’imprimerie comme le magazine, la brochure, le dépliant, le catalogue, le flyer, le livre, la chemise à rabats, etc. Son grammage (relation entre le poids et l’épaisseur du papier sur un mètre carré de surface) varie généralement entre 115 g (souple) et 400 g (rigide)

Dans la pratique, on distingue deux aspects de papier couché bien différents dont le mat et le brillant.

Le papier couché mat rend un produit imprimé sobre et très doux au toucher. Il lui donne un aspect de prestige et un caractère résistant à l’usure. Pour l’impression des produits comportant beaucoup de textes, le papier couché mat est à conseiller.

En ce qui concerne le papier couché brillant, il s’adapte beaucoup à une publicité dynamique et passagère grâce à son caractère voyant. Il permet de rendre les couleurs d’impression très vives et ardentes. A conseiller pour la fabrication d’un flyer promotionnel, d’une brochure de présentation pour nouveaux produits, …

 

Le papier offset

 

Le papier offset, porte le même nom que le procédé d’impression auquel il appartient dont l’impression offset. C’est pourquoi, ce papier a été conçu pour tirer la grande partie du procédé d’impression offset qui utilise un système de plaques encrées d’une seule couleur à la fois. Il est très adapté pour l’impression en grande série.

Le papier offset est très profitable pour sa version de base avec un tarif très intéressant. Il permet également de recevoir facilement les encres pour l’impression très qualitative. C’est grâce au produit amidon appliqué sur sa surface.

Enfin, le papier couché demeure résistant à l’abrasion même depuis un grammage faible. Il existe dès les 80 g et peut répondre à l’impression de plusieurs produits tels que le livre, le dictionnaire, l’affiche, la brochure, le livret commercial, etc.

 

Le papier recyclé

 

Le papier recyclé, d’après son non, résulte du recyclage des produits usagés. En papeterie, le procédé de recyclage consiste à réutiliser les fibres de celluloses provenant des papiers usagés pour fabriquer du nouveau papier.

Le recyclage des papiers permet de promouvoir la sauvegarde de l’environnement. Il consiste à la gestion durable des déchets et permet de réduire le rejet de gaz carbonique dans l’atmosphère. Autrement dit, le papier recyclé est un papier qui n’a pas subi la phase d’incinération (cette opération est très néfaste pour l’environnement il y en a rejet de CO2).

Donc, le papier recyclé est un écologique. C’est pourquoi, la fabrication des produits imprimés sur du papier recyclé est vivement recommandée de nos jours. On le trouve souvent sur l’imprimerie des papiers journaux. Le papier recyclé est aussi très utilisé pour la fabrication des emballages.

 

Le papier kraft

 

On peut le classer dans la catégorie des papiers spéciaux pour l’imprimerie. Il confère un effet actuel à un produit imprimé. On le trouve souvent dans l’imprimerie des enveloppes et des sacs en papier.

Le papier kraft s’adapte également à la fabrication des emballages.

 

Le papier fluo

 

C’est un papier spécial doté d’un rendu lumineux. Il est très séduisant et est vivement conseillé pour imprimer des produits utilisés pour la PLV (Publicité sur le Lieu de Vente) ou pour un évènement marquant. Par exemple : pour imprimer des affiches de soirée ou de concert.

Le papier fluo constitue également un beau papier pour soutenir une promotion de magasin ou solde d’une boutique, … Il peut exister en plusieurs couleurs comme le rouge, le vert, le jaune, l’orange, etc.

 

Le papier bristol

 

Ce type de papier se caractérise par sa solidité. Précisément, le papier bristol est un papier cartonné qui permet de donner une durée de vie très longue à un produit d’imprimerie. On l’utilise pour la création des produits papiers comme la carte de visite, la carte de vœux, le faire-part, …

En tant que papier cartonné, le papier bristol n’existe qu’à partir d’un grammage fort, en générale dès les 180 g.

 

En gros, l’imprimerie regroupe une grande variété de papiers qui ont chacun sa propre spécificité. Et presque tous les papiers s’adaptent à ce domaine d’activité. Outre les différents papiers susmentionnés, il en existe beaucoup d’autres tels que le papier vélin, le papier métalissé, le papier toilé, le papier autocopiant, etc.