Imprimeur offset – Blog

Site search

Devis rapide ?

www.imprimerieflyer.com Imprimerie en ligne offset Lien direct :
- Prospectus
- Carte de visite
- Brochure
- Affiche

Articles récents

Demande de devis

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Humain ?
Quel mois de l'année sommes-nous ?
(Whitch month of the year is-it ?)

Archive for 'imprimerie'

Quelques méthodes adopter  pour réaliser une belle affiche offset efficace ?

affiche-affiche

La réalisation d’une affiche publicitaire est une opération complexe. Pour arriver à faire passer le message que vous voulez transmettre à travers ce support imprimé, il faut mettre en œuvre  certaines techniques. Pour que l’impression de votre affiche soit un investissement rentable, ces quelques conseils peuvent vous être profitables.

Prenez le temps de bien réfléchir avant de concevoir votre affiche.

Avant de passer à la réalisation finale de votre affiche. Posez-vous des questions pertinentes en tenant compte des attentes de vos cibles. Cette étude préalable vous permet  d’orienter le visuel, le texte à mettre ainsi que le ton, ce pour arriver à l’essentiel du message. Toutes les idées que vous avez réussi à rassembler, synthétisez les et séparez vous des éléments qui ne sont pas importants.

  • Ainsi  vous devez vous poser les questions suivantes :
  • Qui êtes vous ?
  • Quelles catégories de cibles souhaitez-vous viser ?
  • Le genre de message que vous souhaitez transmettre
  • Quel type d’ambiance souhaitez-vous faire dégager de votre affiche
  • Devez vous respecter une charte graphique ?
  • De quelles manières cette affiche pourra t’elle être vue ?

Valorisez les éléments impactant sur l’impression d’une affiche.

D’un simple regard,  l’affiche doit attirer l’attention des cibles  et  dégager quelque chose d’unique pour susciter l’intérêt du cible, il faut prêter attention aux différentes parties de l’affiche.  Pour vous aider à réussir  votre communication  à travers la création de votre affiche, voici  quelques clés.

Le choix des mots si vous  voulez que votre affiche  fasse effet auprès de vos cibles

Au niveau  du titre

Pour résumer le  fond du message, le titre de votre affiche doit être concis et accrocheur. Le mieux  est d’opter pour un slogan très simple et  compréhensible à toutes  catégories de  personnes, sous forme de questions  ou un propos provocateur.

Pour le titre de votre affiche, il faut lui attribuer une couleur spécifique qui lui permettra de  le spécifier par rapport au reste du texte.

En ce qui concerne le placement du  titre, la place qui lui est le plus appropriée est celle du  haut de l’affiche pour que le regard se pose directement sur l’affiche. Les informations secondaires (coordonnées, contact, programme, logos des partenaires) sont à mettre au pied de l’affiche.

Privilégiez les informations visuelles

Les images parlent beaucoup et sont retenues plus facilement par les cibles par rapport aux textes même. Ainsi  la moitié de votre affiche  doit être couverte par des photos qui  bien sûr ont des rapports avec le thème ou l’objet même de votre support.  Faites attention cependant à ne pas trop surcharger votre  document au  risque de  lui faire perdre tout son intérêt.

Il est tout à fait possible de remplacer les textes par des mots clés s’ils sont   importants.

Il vaut mieux utiliser une ligne graphique simple. La plupart des marques ont une charte graphique, des couleurs et un logo spécifiques. Dans ce cas, il est indispensable que ces éléments soient repris sur l’affiche.

Pour le reste, mieux vaut utiliser des couleurs foncées pour les textes, qui se voient mieux de loin. Il est conseillé d’éviter les tons pastel, qui peuvent vite rendre vos affiches illisibles.

-Dans votre logiciel de PAO, si vous travaillez un fichier dans l’optique de l’imprimer, régler dès la création de votre fichier le mode colorimétrique en CMJN

Pour attirer l’attention, inclure des images de qualité est recommandé. Une attention particulière doit être apportée à la résolution de vos fichiers pour les grands formats d’affiches: Vous pouvez fournir vos fichiers 100×150, 120×160, et Abribus à MI-format à 300 DPI ou au format réel (100%) à 150 DPI minimum. Pour les affiches 4x3M et les panneaux 320x240cm, un imprimeur vous demandera au minimum un fichier au dixième (donc au format 30×40 cm pour un 4x3M), à 300 DPI.

Laissez des textes envoûtants

Plus le texte est compact, plus l’affiche sera lue. Deux ou trois phrases maximum suffiront.

Pour une meilleure visibilité, mieux vaut utiliser une police sans sérif (sans empattement) et un grand caractère. Les lignes du texte doivent être espacées pour que l’affiche soit claire et lisible.

Utiliser une couleur de police différente de celle du titre.

Pour  la  mise en page de vos affiches.

Respecter le sens de lecture, habituellement de haut en bas et de gauche à droite, même si cela peut varier en fonction des cultures.

L’affiche peut être construite en deux gros blocs qui traitent des objectifs, méthodes, résultats, conclusions et perspectives. Les conclusions se trouvent en général en bas à droite. Cette construction doit être intelligible pour le lecteur. Pour cela, il faut que l’ordre de lecture de l’affiche soit très clair.

Il est possible de mentionner des références (noms, coordonnées,…). Celles-ci ne doivent pas dominer l’affiche. Pour cela, il faut utiliser une petite police et placer les références dans un coin de l’affiche.

Si vous voulez que votre affiche soit  percutante,  celle-ci doit  impérativement répondre à certains critères d’ordre graphique et  organisationnel. Pour que le message que vous souhaitez  transmettre  puisse passer. Il faut que l’affiche que vous  allez imprimer soit claire, lisible  et attractive. Viendront par la suite  les questions relatives aux caractéristiques de votre affiche,  le choix des papiers, les différentes finitions, le grammage, les couleurs, autant d’éléments à tenir en compte. D’autres méthodes peuvent parfaitement être citées  pour compléter toutes celles que nous venons de citer. Pour plus d’astuces et de techniques, n’hésitez jamais à demander de l’aide auprès des imprimeurs en ligne qui peuvent vous apporter de l’aide  et plus d’appui.

Commander et devis d’impression

www.imprimerieflyer.com

Imprimerie en ligne offset
Lien direct :
Prospectus
Carte de visite
Brochure
Affiche

La différence entre l’impression numérique et l’impression offset

machine-offset-5-couleurs

Machine Offset 5 couleurs (4 couleurs quadri CMJN + 1 couleur)


 Ceux qui s’adressent au domaine de l’impression disposent toujours de plusieurs choix, le type de papier, son format, son grammage,… ainsi que le type d’impression. Parmi les différents types d’impression existants, on peut citer la sérigraphie, la flexographie, l’impression numérique et l’impression offset. Nos études se destinent vers ces deux derniers procédés, précisément, sur la différence entre l’impression numérique et l’impression offset. Quel type d’impression choisir alors? Pour ce faire, procédons au fond du sujet en voyant dans un premier temps ce qu’est l’impression numérique ; puis d’analyser dans un deuxième temps l’impression offset; et de voir enfin leurs avantages dans un troisième temps.

 

L’impression numérique

Dans cette technique, les encres sont généralement en poudre et cuites sur la surface du papier. Le visuel s’appuie sur des imprimantes laser et il est imprimé tel quel, en une seule fois. Ce procédé permet l’impression directe sur le papier à partir d’un ensemble numérique de données. Sa particularité réside dans le fait que les étapes classiques comme le temps de mise en route de la presse sont éliminées. Par ici, l’encre en poudre doit passer de l’état solide à l’état gazeux, et ce grâce à un système de chauffage semblable aux imprimantes thermiques. Souvent, l’impression numérique laisse un fini lustré quelque soit le papier choisi sauf sur les machines numérique offset.

Le prix est claculé “au clic” et n’est pas dégressif, ou très peu. Ce qui explique le prix interessant que sur du petit tirage.

L’impression offset

Ce procédé tient son nom de l’anglais « off set » à cause du report de l’image de la plaque imprimante à un « blanchet » en caoutchouc, puis du blanchet au papier. De façon plus précise, l’image encrée du cylindre porte-plaque (ou cylindre de gravure) n’est pas reporter directement sur le papier, mais d’abord sur le cylindre porte-blanchet, à partir duquel l’encre est transférée sur le papier : la bobine recouvert de caoutchouc (ou le cylindre porte-blanchet) reçoit et transmet l’impression sur le papier. L’impression proprement dite se passe alors entre le cylindre porte blanchet et un cylindre contre-pression. Coût de réalisation des plaques est important, mais lorsque c’est plaque sont réalisée l’impression est économique et rapide ce qui explique le prix très dégressif en offset. On trouve souvent des devis à 1€ de plus pour passer de 500 à 1000 exemplaires !

Pour l’impression numérique, les encres sont liquides et sont absorbées en partie par le papier.

En tout état de cause, ces deux procédés d’impression proposent aux intéressés plusieurs avantages.

Leurs avantages

Que ce soit offset ou numérique, chacun d’eux permet de procurer plusieurs privilèges, mais qu’ils sont tout à fait différents.

D’abord, l’offset propose à ce jour un rendu d’impression identique au numérique. Son principal avantage réside dans le fait qu’il est très rentable pour les tirages de gros volumes, comportant un bon nombre d’exemplaires (generalement suppérieur à 1000 exemplaires). Toutefois, il est plus contraignant et la durée de l’opération est plus longue et hors de prix pour des tirages en-dessous de 250 exemplaires. C’est pourquoi, le choix peut s’adresser à l’impression numérique qui est plus souple et plus rapide. Pour la question de durée donc, il n’y a pas de prôblemes avec cette technique car elle réduit le délai d’édition en éliminant les étapes intermédiaires et permettant parfois l’impression et l’expédition le même jour. Les frais de départ sont minimes, donc bien adaptés aux petits volumes à partir de 1 exemplaire à 250 exemplaires.

Pour conclure

massicot-offset

Massicot (ce qui explique les débords à réaliser sur un fichier en imprimerie dû à l’écart de coupe qui peut aller jusqu’à 2 mm de chaque coté )

L’impression offset est bien adaptée pour l’impression de gros tirages (250 à 50 000 ex)  tandis que l’impression numérique est favorisée pour l’impression rapide et sur des petites quantités (1 à 500 ex) ou pour des besoins urgents de tirages adapté normalement à l’offset mais solution non économique ! A noter que sur des demandes suppérieur à 50 000 exemplaires l’impression se fait généralement en rotative.